IMV

Institut des métiers de la ville

  • ile de france imv
  • idmdlv
  • logo Paris region

Livre: Ha Noi, future métropole – rupture de l’intégration urbaine des villages

2015

Editions de l’IRD, collection : petit atlas urbain

Ouvrage dirigé par Sylvie Fanchette

194 pages

 

Installé dans « le coude du fleuve Rouge », Ha Noi compte parmi les plus anciennes capitales d’Asie du Sud-Est. Au fil des siècles, la ville s’est constituée sur un dense substrat de villages. Avec l’ouverture économique des années 1980, Ha Noi rencontre de nombreux blocages pour s’étendre : l’absence d’un réel marché foncier, des densités très élevées, une politique d’autosuffisance alimentaire qui limite les expropriations et la contrainte hydraulique de ce delta très vulnérable.

Depuis le début du nouveau millénaire, le changement de vitesse opéré par l’Etat et les promoteurs immobiliers dans la construction et la planification de la province-capitale pose le problème de l’intégration des villages qui s’urbanisent insitu, du maintien d’une ceinture verte et de la protection contre les inondations. La fusion ville-campagne, qui a toujours fait la spécificité du delta du fleuve Rouge, semble remise en cause.

A partir d’un riche corpus de cartes et d’études de terrain, cet ouvrage collectif montre comment l’urbanisation au ras des terroirs est confrontée à l’urbanisation « par le haut », la métropolisation. Combinant les approches disciplinaires à plusieurs échelles spatiales et sociales dans une perspective dynamique, il permet de mesurer l’impact des grands projets de développement urbain sur la vie des villages intégrés dans la fabrique de la ville, et de replacer la strate villageoise périurbaine comme acteur à part entière de la diversité sociodémographique de cette métropole en formation.

L’IMV a participé à cet ouvrage, en contribuant au financement (auteurs et photographies) et en proposant plusieurs articles.

Emmanuel Cerise a rédigé 5 articles 

Chapitre 3  Extension de la ville par intégration des villages urbains : « Les villages dans les plans d’extension depuis l’époque coloniale », chapitre 4 Ruptures avec la ville traditionnelle : période coloniale et collectiviste : « Un projet urbain autoritaire : la ville coloniale ignore les villages » ; « Le modèle soviétique : la ville collectiviste ignore l’existant » ; « Les logements sociaux : un front urbain en contraste avec l’habitat traditionnel » et « La densification des quartiers collectifs et pratiques villageoises ».

Laurent Pandolfi a rédigé 3 articles 

Chapitre 4 Ruptures avec la ville traditionnelle : période coloniale et collectiviste : « Les ruraux occupent les villas coloniales », chapitre 5 Les réformes foncières et l’ouverture économique : « l’Etat avec le peuple : étalement urbain et autoconstruction – les années 1990 » et « La reprise en main de l’Etat et les entreprises – années 2000 ».

Il est possible de commander cet ouvrage sur le site de l'IRD en cliquant ici.

Fermer