IMV

Institut des métiers de la ville

  • ile de france imv
  • idmdlv
  • logo Paris region

Etudes préliminaires: réorganisation du trafic et création de couloirs de bus

2006

En raison de l’importance donnée à la résolution des problèmes de congestion du trafic à court terme, l’aménagement récent des rues de Hanoi s’est souvent fait au détriment des modes doux et des transports en commun : stationnement sur les trottoirs, peu de traversées piétonnes sécurisées, pas de priorité pour les bus aux carrefours... Cependant, depuis quelques années les autorités hanoiennes souhaitent travailler sur la réduction des nuisances liées aux modes de transports individuels.

L’IMV a conduit sur demande du centre de Gestion des Bus de Hanoi (TRAMOC), plusieurs études visant à réaménager plusieurs axes importants de Hanoi en faveur des bus et des modes doux.

Cas d’étude : accessibilité aux arrêts de bus le long de la route digue 

Étude axée sur la problématique du partage équilibrée de la voirie entre les différents usagers et réalisée par l’institut de Transport de l’Université de Hanovre, elle est désormais utilisée comme une référence méthodologique dans l’aménagement ou le réaménagement des voies à grande capacité de Hanoi.

Les rues Tran Nhat Duat - Tran Quang Khai – Tran Khanh Du (route de la digue) ont été sélectionnées car elles forment un axe de transit important,  également de voie de desserte pour des quartiers très peuplés, leurs traversées sont particulièrement difficiles pour les nombreux piétons qui les empruntent. 

Au regard du contexte hanoien et de la prédominance du trafic deux-roues, l’Institut des Transports de Hanovre a formulé une proposition qui permet de combiner un trafic important et des aménagements confortables et efficaces pour les bus et les modes doux. Les aménagements proposés s’articulent autour des trois points forts suivants :

  • des voies dédiées pour chaque mode de transport (trottoirs, pistes cyclables, couloirs de bus)
  • des traversées piétonnes sécurisées par des feux tricolores
  • l’aménagement de « parc-relais » pour les vélos et les motocyclettes.

La ligne 34 du réseau de bus d’Hanoi a été choisie comme ligne pilote, pour évaluer la faisabilité de la mise aux normes handicapées, car elle était équipée de bus adaptables aux usagers à mobilité réduite (plancher relativement bas et portes larges) et son itinéraire prévoyait la desserte de zones du centre-ville où les trottoirs sont comparativement plus confortables et dotés d’équipements importants, accessibles aux personnes à mobilité réduite.

L’étude démontre que l’adaptation d’une ligne aux normes retenues pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, est envisageable dans les conditions hanoiennes à des coûts raisonnables.

Seulement, la difficulté majeure reste d’adapter la majorité de la flotte de bus de Hanoi (plancher élevé, portes étroites…) aux besoins des personnes à mobilité réduite, ainsi que les trottoirs de la ville qui leur sont quasiment inaccessibles.

La rue Nguyen Trai accueille un trafic très important et une dizaine de lignes de bus, elle est l’une des principales pénétrantes depuis la périphérie Sud-ouest vers le centre de Hanoi. Des couloirs de bus en latéral ont été aménagés sur la voie, mais ils ne donnent pas satisfaction notamment car ils ne sont pas respectés et que le revêtement est abîmé.

L’IMV a été sollicité par le Centre de Gestion des Bus de Hanoi (TRAMOC), pour étudier un réaménagement de cet axe. Finalement, l’IMV a proposé d’inclure des couloirs de bus en axial (au centre des voies) afin de garantir au mieux l’efficacité de l’opération des bus, au même titre que la sécurité de tous les modes de transport.

L’axe Nguyen Trai a depuis été sélectionné pour accueillir la première ligne de Métro de Hanoi, ce qui ne permet plus d’envisager la mise en place effective du projet. Cependant, ces principes d’aménagement ont été retenus pour la réalisation des couloirs de bus des rues Hoang Quoc Viet et Yen Phu

Étude préliminaire pour l’aménagement des abords de la gare de Hanoi

La gare de Hanoi est un lieu d’échange important entre modes de transport privés et publics. L’IMV a été sollicité par le Centre de Gestion des Bus de Hanoi, pour mener une étude de réaménagement des abords de la gare, visant à accueillir un pôle d’échange multimodal. Le plan proposé par l’IMV prévoyait des espaces pour les bus, une station de taxis, des stationnements voiture et moto ainsi que des espaces publics pour les passagers en attente.

A ce jour, les propositions n’ont pas été retenues car la ville souhaite privilégier sur cet espace des parkings voitures.               

 

Fermer