IMV

Institut des métiers de la ville

  • ile de france imv
  • idmdlv
  • logo Paris region

Aménagement du terminus de la ligne 3 (Nhon)

2012-2014

L’objectif est d’accompagner la réalisation de la ligne de métro en insistant sur la nécessité d’aménager à son terminus, tous les équipements nécessaires au report modal des modes de transport individuel et/ou collectif vers le métro (parcs-relais voiture, moto et vélo, gare de bus pour les lignes urbaines et interprovinciales, gare de taxi). Le traitement paysagé de ce futur pôle urbain majeur de la ville a fait l’objet de nombreuses considérations. L’IMV a mené en 2011 une étude préliminaire pour l’intégration modale et urbaine du terminus Ouest  « Nhon », pour le compte de la ville de Hanoi. Il est proposé la création de parcs-relais pour motos, vélos et voitures, une gare de bus urbaine et interurbaine, une station de taxi, un dépose-minute ainsi que des commerces, cafés et espaces publics.

L’intégration des autres stations de la ligne doit être pilotée par l’AFD (2 stations) ainsi que la Banque Asiatique de Développement (9 autres stations). L’IMV participe au pilotage des groupes de travail de coordination des études menées sur ces différentes stations.

 L’intégration intermodale et urbaine des stations :

A l’origine du projet de ligne pilote de métro à Hanoi, l’IMV travaille toujours activement sur la réalisation d’une étude sur l’intégration intermodale du terminus Ouest de la ligne. Les partenaires vietnamiens de ce projet sont le bureau de gestion des projets de métro (Hanoi Railway Projects Management Board - MRB) et le département des transports (DOT) avec TRAMOC.

Un an après la réalisation de l’étude préliminaire de définition des besoins, une étude de préfaisabilité, complétée de plans préliminaires d’aménagement a été présentée aux différents services compétents de la ville, puis affinée pour répondre au mieux aux contraintes des différents acteurs impliqués :

  • le département d’urbanisme de la ville, en charge de veiller à ce que le projet respecte le règlement urbanistique du secteur
  • la Banque Asiatique de Développement qui devrait financer la réalisation du projet via des fonds propres et des fonds de la Banque mondiale (Clean Technology Fund)
  • la compagnie de bus public Hanoi Transerco pressentie comme maître d’ouvrage du projet.

En 2013, le Centre de Gestion et Régulation des Transports Urbains de Hanoi (TRAMOC) et la Banque Asiatique de Développement ont décidé de retenir l’option d’aménagement de Nhôn proposée par l’IMV (deux options étaient envisagées : la première prônant une intervention minimum, sans acquisition foncière ; la seconde, proposée par l’IMV, avec un aménagement urbain spécifique aux infrastructures de transports).

Après avoir retravaillé le projet pour prendre en compte les contraintes techniques du dossier (notamment l’intégration du dépôt de bus de TRANSERCO) et les recommandations urbanistiques de l’IMV, il a été décidé que la maîtrise d’ouvrage serait assurée dans sa totalité par TRANSERCO, pour la réalisation de l’investissement et de l’aménagement du pôle d’échange multimodal de Nhôn dont il détient déjà la gestion du terrain par la municipalité.

L’IMV, dans le cadre de sa mission d’assistance aux services publics, a rédigé un mémorandum d'entente (MoU) entre le bureau de gestion et de régulation des transports publiques de Hanoi (TRAMOC) – l’opérateur de bus de Hanoi (TRANSERCO) – IMV – la Banque Asiatique de Développement (BAD), permettant d’encadrer le financement, la réalisation et la gestion de cet équipement public.  Cette convention de partenariat (MOU) entre TRAMOC, Transerco, IMV et BAD) encadre la réalisation et la gestion du pôle d’échange et le dépôt de bus à Nhôn.

En parallèle de ces échanges avec les autorités compétentes et les bailleurs de fonds, une mission technique a été confiée à M. Nguyen Khanh Duy (Agence MSNK – Paris, contrat de 3 mois) pour la réalisation du design de la station. L’agence a achevé le dossier à la fin du mois de juillet, proposant des documents techniques pour évaluer la faisabilité du projet ainsi qu’un estimatif des coûts de réalisation. 

Fermer