IMV

Institut des métiers de la ville

  • ile de france imv
  • idmdlv
  • logo Paris region

Recommandation de lecture: Les premiers photographes au vietnam

Ouvrage édité en décembre 2015 et dirigé par Loan de Fontbrune

La photographie a œuvré à la formation de l’Indochine. Elle a été, après l’interprétation par le dessin, un moyen sans détour de montrer ce qui se construisait, à mesure que différentes cultures s’entremêlaient. Les témoignages les plus anciens paraissent dans le Courrier de Saigon de 1864 avec Clément Gillet et Charles Parant. Le premier photographe professionnel installé durablement est Émile Gsell (1838-1879) qui suivra la Commission d’exploration du Mékong. Ce sera ensuite Charles-Édouard Hocquard (dont les photographies ont été rassemblées sur un Cdrom par les Archives Nationales d'Outre-Mer), médecin des ambulances pour les troupes envoyées au Tonkin en 1884, qui fera des photographies de Huê et de ses dignitaires. Pierre Dieulefils, avec un premier studio à Hanoï en juillet 1888, diffusera pendant trente ans ses images dans pas moins de sept grandes expositions dont l'universelle de Paris en 1900 et, deux ans plus tard, sous la forme révolutionnaire de la carte postale.
Voici trois personnalités dont l’œuvre à l’intérieur des frontières de l’actuel Viêt Nam aide à comprendre la métamorphose de la péninsule, parce qu’elle prend sa source dans le quotidien de cette époque révolue.
Tout comme l’exposition « Les pionniers de la photographie » (mars-mai 2014) réalisée par l’Académie des sciences d’outre-mer dans le cadre de l’année France-Viêt Nam, l'ouvrage et ses 12 contributeurs rendent aussi hommage au travail d’autres hommes. Des archéologues, des chercheurs, des militaires-explorateurs passionnés par le patrimoine, les langues ou l’ethnologie, ont produit des photographies qui sont autant d'apports importants à la connaissance de l’Indochine.

Cet ouvrage présente 151 photographies noir et blanc que l'on peut comparer aux autochromes de Léon Busy publiés dans l’ouvrage « Hanoi en couleurs / 1914-1917 ».

Ce livre de 426 pages est édité en collaboration avec l'Académie des sciences d'Outre-mer

L'ouvrage est édité aux Editions Riveneuve et peut être commandé ici.

Fermer