IMV

Institut des métiers de la ville

  • ile de france imv
  • idmdlv
  • logo Paris region

Préservation de l'ancien quartier français

2007 - 2011

Etudes patrimoniale de l'ancien quartier français de Hanoi

L’IMV et le service d’urbanisme de Hanoi, à la demande du Comité populaire de Hanoi, ont piloté une étude sur la préservation de l’ancien quartier français. Ce quartier central connaît de grandes transformations, en raison du grand nombre de projets immobiliers d’envergure qui y sont réalisés ou projetés. Certaines anciennes villas coloniales sont détruites et des immeubles destinés à accueillir de nouvelles fonctions (sièges de sociétés, banques, commerces de luxe…) sont érigés sans tenir compte du patrimoine environnant.

Ainsi, cette étude couvre le secteur au sud du lac Hoan Kiêm et le quartier politique de Ba Dinh. L’agence d’urbanisme-paysagisme française Interscène a été missionnée pour la réaliser, en s’appuyant sur les enquêtes d’un groupe de travail local (IMV-service de l’urbanisme). Enfin, un groupe d’experts vietnamien a été chargé de garantir la validité scientifique et historique des travaux.

L’étude s’est déroulée en trois temps :

Inventaire du patrimoine français

  • inventaire du patrimoine colonial réalisé par les urbanistes et architectes français (bâtiments publics et privés), qui a permis de classer plus de 400 bâtiments en exceptionnels, remarquables et secondaires.
  • inventaire du patrimoine vietnamien mené par les urbanistes vietnamiens (édifices religieux notamment).

Il a été préconisé que ce patrimoine fasse l’objet de mesures de préservation et que les constructions environnantes évitent de le dénaturer.

Schéma directeur et principes de limitation des constructions

En se basant sur l’inventaire du patrimoine, sur les différents usages socio-économiques du bâti, les espaces verts et les réseaux de transports, l’étude a mis en évidence des sous-secteurs dans lesquels les mesures de protection doivent être plus ou moins sévères. Les secteurs les plus protégés sont :

  • le quartier politique de Ba Dinh,
  • le quartier Opéra,
  • le quartier Cathédrale,
  • le quartier autour du lac Thiên Quang.

Un principe de liaison est recherché entre ces secteurs pour faciliter les déplacements piétons. Ailleurs, en fonction des activités sur la rue, il est proposé un principe de gradation dans les hauteurs des bâtiments nouveaux et les implantations en recul de la rue.

L’objectif est de conserver l’atmosphère urbaine typique du quartier, tout en permettant au centre-ville de se développer pour remplir ses fonctions de centralité. Une modélisation en 3 dimensions du patrimoine et des plafonds de hauteur devrait permettre de visualiser le paysage urbain proposé à terme.

Élaboration d’un projet de règlement de la construction spécifique à ce quartier

L’écriture du règlement qui accompagne le plan doit permettre aux services techniques municipaux et aux arrondissements de Hoan Kiêm et Ba Dinh de mettre en œuvre aisément les mesures proposées.

Un groupe de travail interservices (urbanisme, construction, environnement, culture, arrondissements…) à été créé sous la présidence du Vice-président du comité populaire. Il a permis d’établir un document réglementaire, soumis à l’approbation des autorités concernées.

Après cette étude, le service de l'architecture et de l'urbanisme de Hanoi a mandaté une équipe de l'Institut d'Architecture et d'Urbanisme de l'Université de Génie-Civile, dirigée par le professeur Doang Minh Khoi afin de produire un inventaire des villas françaises sur l'ensemble du territoire urbain de Hanoi et ensuite d'élaborer un règlement spécifique à la préservation de ces édifices.

Après plusieurs lectures et modifications, un règlement de sauvegarde de l'ancien quartier français a été approuvé et publié en septembre 2015.

Afin de mobiliser la population autour de cet enjeu, un certain nombre d’actions de communication autour de l’étude: rénovation d’une villa coloniale, exposition présentant l’étude et ses conclusions, publication d’un ouvrage sur les villas de style français… ont été réalisées à l’occasion du millénaire de Hanoi en 2010.

 

Protection des villas coloniales de Hanoi 

Le directeur de l’IMV fait partie du groupe d’experts chargés par le Comité populaire de Hanoi d’élaborer une liste des bâtiments à classer, ainsi qu’un règlement de gestion de ce patrimoine.

Un inventaire exhaustif des bâtiments résidentiels français des quatre arrondissements urbains de Hanoi, a été mené et il a permis d’identifier plus de 1400 bâtiments dont 600 de grande valeur architecturale.

Les experts ont validé la méthodologie d’enquête et les résultats présentés sont venus compléter ceux obtenus par l’étude de l’IMV. Le groupe d’experts constitué a insisté pour que des mesures temporaires soient prises, afin d’interdire toute modification ou destruction des bâtiments, pendant l’élaboration du règlement de protection.

 

Fermer