IMV

Institut des métiers de la ville

  • ile de france imv
  • idmdlv
  • logo Paris region

Depuis 2011

L’essentiel du patrimoine architectural, technique et religieux du haut delta se concentre dans un rayon d’une heure autour de Hanoi. Toutes les images emblématiques du Vietnam sont réunies sous forme artisanale : chapeau conique, soie, laque, bambou, broderie etc. L’authenticité est encore bien présente, et ces lieux semblent épargnés par les grands courants de l’Histoire.

Il ne fait aucun doute que ces savoir faire ancestraux aux portes de la capitale représentent un fort potentiel touristique. Il est même surprenant de trouver un tel conservatoire des métiers traditionnels si proche de la capitale. Une telle richesse représente un atout majeur  pour une activité touristique liée aux excursions et correspond notamment aux attentes de la clientèle étrangère. Chacun de ces villages possède sa spécialité professionnelle. Des artisans y vivent en famille, travaillant dans des ateliers attenants à leur habitation. Ils réalisent et vendent leurs produits sur place comme grossistes, mais, le plus souvent, et ce depuis des siècles, ils préfèrent les écouler à Hanoi dans le quartier des 36 corporations. En effet, l’artisanat dans les villages autour de Hanoi est, depuis son origine, étroitement lié à la ville, historiquement à son statut et à maintenant à son développement économique.

Le gouvernement populaire a conscience de cette richesse patrimoniale et envisage un tourisme culturel développé autour de ces villages. Il s’agit aujourd’hui de trouver le bon équilibre entre maintien et transmission d’un savoir faire, un modèle économique viable lié entre autre au développement touristique et la sauvegarde du caractère authentique des villages.

Mission d’expertise du Comité Régional du Tourisme (CRT)

Le CRT participe à ce projet avec l’IMV qui travaille en collaboration avec le service Culture, Tourisme et Sports du Comité populaire de Hanoi. Une mission réalisée en 2012, a permis de dresser un premier état des lieux des villages et des métiers, qui possèdent un potentiel de développement touristique. L’objectif étant de travailler sur la mise en place d’un circuit, permettant de faire connaitre le patrimoine de ces villages et de préserver leur production artisanale.

Les préconisations des experts se sont rapidement orientées  vers un circuit s’articulant autour de la découverte des villages à proximité d’Hanoi tels que : le village de la soie de Van Phuc, le village des chapeaux coniques de Chuong, le village des éventails et cages à oiseaux de Canh Hoach, le village de la broderie de Quat Dong et le village de la laque de Ha Thai, le village de la vannerie Phu Vinh, etc. et se terminant par une visite du quartier des 36 corporations de Hanoi.

Il est à noter qu’en dehors de Van Phuc et de Bat Trang (village de la céramique), ces villages n’attirent aujourd’hui guère de visiteurs, notamment en raison du manque de signalétique et de la méconnaissance de ce patrimoine par les agences de voyage et les tours opérateurs. Pourtant, il existe une demande de la part des touristes internationaux et locaux pour découvrir ces villages de la périphérie d’Hanoi, puisque certains artisans déclarent recevoir des visites de touristes surtout pendant les mois d’été.

Plan d’action proposé par les experts 

Il est proposé sur la période 2013-2014 de procéder :

  • à un inventaire des potentialités patrimoniales de chaque village : patrimoine artisanal et patrimoine spatial (maison-ateliers, temples et pagodes, rues…) ;
  • à la réalisation des supports de communication : plan, brochures, panneau village, site Internet officiel ;
  • à l’identification du réseau d’acteurs à la constitution d’un réseau ;
  • à la formation de guides ou accompagnateurs.

 

Un stagiaire du programme Mobil’Asie (financé par la région Île-de-France) a rejoint l’équipe de l’IMV, en automne 2013, pour une période de 6 mois afin de participer aux projets de développement touristique et notamment celui de la mise en tourisme des villages de métier.

En 2014, un premier rapport d’inventaire a été réalisé ainsi qu’une mission d’expertise francilienne. Deux circuits touristiques ont été identifiés et font déjà l’objet d’un travail de réalisation de supports de communication.

 

Fermer