IMV

Institut des métiers de la ville

  • ile de france imv
  • idmdlv
  • logo Paris region

Construction d’une station de traitement des eaux usées - commune de Ninh Hiep

Depuis 2012

Ce projet s’inscrit dans la continuité du projet d’assainissement pilote développé à Kieu Ky dont l’objectif général était le développement de modèles d’assainissement pour les zones périurbaines du Vietnam. Il s’agit d’un « projet pilote » unique au Vietnam, car la station de traitement d’eaux usées domestiques de Ninh Hiep serait la première station crée en milieu rural couvrant l’ensemble de la population d’une commune d’environ 13 000 habitants, une enquête sociologique avait été réalisée en 2012 pour recueillir les données nécessaires à l’établissement de ce projet.

Actuellement, dans la commune de Ninh Hiep, les eaux usées sont intégralement recueillies par un système de réseau d’évacuation doté d’un unique point de rejet, qui représente un débit d’environ 1300 m3/jour, pour plus de 13 000 habitants. Cette situation réunit les conditions nécessaires pour la création d’une station de traitement des eaux usées.

L’IMV et l’ONG East Vietnam, en partenariat avec la SAEGL, a lancé un appel d’offre pour trouver un bureau d’étude capable de concevoir une station répondant aux exigences du terrain ciblé. D’autre part, le Syndicat Interdépartemental Public pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP) a apporté son soutien et ses conseils techniques, afin de construire une station de traitement des eaux usées qui soit un modèle pour les régions périurbaines de la province d’Hanoï. Par la suite, il est envisagé que la SAEGL prenne en main le projet en assurant l’opération et la maintenance de la station.

En 2013, cette étude de faisabilité a été confiée à Viwase, consultant technique afin qu’il définisse les modalités de réalisations les plus adaptés pour finaliser le projet et démarcher les investisseurs potentiels. Récemment, le plan d’urbanisme de la commune de Ninh Hiep intégrant l’emplacement de la future station de traitement des eaux usées, a été validé, cette étape était indispensable pour l’avancement de ce projet mené en partenariat avec la commune de Ninh Hiep et le district de Gia Lam’.

L’IMV travaille avec le Comité populaire du district sur la conception l’ouvrage, pour lequel il est nécessaire de trouver des solutions techniques adaptées, tirant profits du savoir-faire européen et d’une bonne connaissance des caractéristiques, des possibilités et des procédés locaux.

Hanoi connaît plus que jamais de grandes difficultés pour traiter les problèmes de pollution (déchets et eaux usées) dans les secteurs périurbains, sujets à de grandes mutations économiques et spatiales. Les districts situés à l’ouest sont emblématiques de cet enjeu pour l’avenir de Hanoi, ils doivent faire l’objet de mesures environnementales strictes pour protéger leur écosystème fragile dans la zone d’épandage des crues du fleuve Rouge.

La région Île-de-France et ses partenaires souhaitent tirer les expériences des projets réalisés dans les villages de Gia Lâm pour étudier des solutions techniques qui seraient propres à répondre aux pollutions spécifiques aux zones périurbaines, notamment des villages des métiers de l’ancienne province de Ha Tây, et de réaliser des projets d’infrastructures pilotes. La région souhaite présenter et proposer des solutions et des méthodes éprouvées en Île-de-France, portées par les entreprises de la région, particulièrement compétentes dans le domaine de l’environnement.

 

 

Fermer