IMV

Institut des métiers de la ville

  • ile de france imv
  • idmdlv
  • logo Paris region

Projet de recherche: "Collecte, recyclage et migrations dans la ville de Hà Nội"

2016

Avec la métropolisation de la capitale vietnamienne, la production et la gestion des déchets sont en pleine mutation. La nature et la quantité des déchets augmentent à mesure que la ville s’étend et que sa population augmente, en même temps que les modes de consommation évoluent et viennent modifier en profondeur la teneur des ordures produites à Hanoi.

 

L’urbanisation de Hanoi, qui est une des plus dynamiques en Asie du Sud-Est, pousse les acteurs de la gestion des déchets à étendre les territoires de collecte. Ainsi, l’un des enjeux primordiaux pour les autorités en charge de la gestion des déchets est d’adapter la collecte municipale sur ces nouveaux territoires urbanisés.  

Le système de collecte informelle connaît, pour sa part, des évolutions profondes qui relèvent tant de la structure du réseau que des acteurs qui le composent. Cela s’exprime notamment à travers les recompositions des flux qui cadrent le réseau et son adaptation à la nouvelle donne urbaine de Hanoi.

Le système de recyclage informel des déchets à Hanoi s’inscrit dans une dynamique des relations entre ville et campagne à plusieurs échelles. Cela s’exprime dans l’existence de flux matériaux et humains qui participent du fonctionnement du réseau de la gestion informelle des déchets. Ces flux humains, sont constitués essentiellement des mouvements migratoires qui sont liés à l’activité de la collecte et du commerce des déchets. Ces flux peuvent être journaliers comme de long terme. Ils participent de la dynamique des relations entre ville et campagne dans la mesure où ils s’expriment dans les migrations historiques et conséquentes entre Nam Định à Hanoi. Cette province est historiquement liée au réseau de collecte des déchets dans la capitale : depuis des décennies, les habitants de Nam Định, et tout particulièrement du district Xuân Trường migrent temporairement vers Hanoi pour travailler dans ce réseau.

Le périmètre d’étude a été défini autour de trois districts de Hanoi : Dong Da, Gia Lam et Ha tay

 

 

Fermer